Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sac en patchwork

Les filles de mon club de patchwork ont décidé de faire un sac en patch. Bien sûr, je ne pouvais rester en dehors du coup :-)

J'ai donc profité des vacances pour rattraper un peu mon retard : découpage des triangles, des losanges, et surtout ... disposition. Car là, j'avoue que c'est très compliqué pour moi, c'est encore un montage tarabiscoté.

J'ai donc fait appel (encore une fois), aux lumières du chef, le but étant que les mêmes losanges ne se retrouvent pas côte-à-côte une fois le sac replié. Et dans ma tête, pas moyen de replier ce fichu sac, mdr.

Sac en patchwork

Vous vous demandez bien comment tous ces losanges vont bien pouvoir faire un sac ?

Première étape, les coudre ensemble !

Sac en patchwork

Ensuite, vient le pliage !

Sac en patchwork
Sac en patchwork
Sac en patchwork

Je me suis arrêtée là, le sac n'est pas encore cousu.

A suivre, donc ...

Voir les commentaires

Gâteau aux pommes 2

Il ne faut pas rester sur une mauvaise impression, alors je récidive, mais avec une autre recette, celle-ci.

La seule modification que j'ai faite par-rapport à la recette originale, c'est que sur les 120 g de sucres indiqués, j'en ai mis 50 en sucre vergeoise blonde, et le reste en sucre en poudre traditionnel.

Gâteau aux pommes 2
Gâteau aux pommes 2

Et cette fois, le gâteau est très bon, moelleux.

Voir les commentaires

Gâteau aux pommes

Déçue ! Je suis déçue !

J'ai suivi cette recette-ci :

Je l'ai faite dans mon moule tablette flexipan. Mauvaise idée ! Le gâteau a tellement gonflé qu'il valait mieux le laisser du côté gonflé, donc peu importait la décoration tablette. Bon, s'il n'y avait que cela, ce ne serait pas trop grave.

Mais le gâteau était fade, sans goût, et lourd. :-(

Aurais-je raté quelque chose ?

Gâteau aux pommes
Gâteau aux pommes

Pourtant, il a l'air sympa comme ça !

On l'a finalement mangé au cours des petits-déjeuners, en le trempant dans le café et le thé.

Voir les commentaires

Les 400 couleurs, mon avancée (2)

J'avance, pas forcément très vite, mais régulièrement, sur mon projet patchwork "les 400 couleurs".

Cette fois-ci, il y a 154 carrés de faits.

Je ne vous les ai pas étalés, cela prend beaucoup de place et de temps pour le faire, et comme ce n'est pas définitif ...

Voici juste les piles ! Une de 70 et une de 84 !

Les 400 couleurs, mon avancée (2)

Je sais, vous ne vous rendez pas trop compte comme ça, promis, pour la prochaine photo, j'essaierai de vous montrer les couleurs.

Voir les commentaires

N'oublier jamais

N'oublier jamais

N’oublier jamais

De Michel Bussi

Assister à un suicide du haut d’une falaise ! Jamal n’oubliera jamais ce jour où il assiste, impuissant, au saut dans le vide d’une belle inconnue. Il essaiera pourtant de la retenir en lui lançant une écharpe trouvée sur le bord du chemin. Mais quand il arrive en bas, le cadavre a l’écharpe autour du cou. La gendarmerie est formelle : la jeune femme a été violée, étranglée, et jetée d’en haut. Et Jamal a ses empreintes sur l’écharpe …

Même quand tout semble sans logique, avec Michel Bussi, il y a toujours une explication. Une intrigue montée pas-à-pas. Du grand art !

J’ai adoré ce livre !

N'oublier jamais

Voir les commentaires

Gâteau au chocolat, coque chocolat noir, mousse chocolat blanc, et framboises

Que dire de ce gâteau ? Un délice !

Je suis partie de cette recette.

C'est une recette idéale quand on reçoit, car on peut le préparer la veille ou plusieurs jours avant.

Gâteau au chocolat, coque chocolat noir, mousse chocolat blanc, et framboises

J'ai donc commencé par faire la coque en chocolat noir. La recette originale indique de prendre 200 g de chocolat noir, de le faire fondre au bain-marie ...

Pour ma part, j'ai pris du chocolat noir à croquer, du style de celui qu'on met dans le pain pour les goûters des enfants ... enfin, à une époque ...

J'en ai mis une tablette + 1/3 de tablette. Ce qui doit faire environ 133 g (ça ne tombe pas juste).

J'ai la chance d'avoir des moules Flexipan de chez Demarle, qui ne collent absolument pas. C'est vrai qu'ils sont chers, mais c'est vraiment très pratique.

J'ai pris le moule tablette, et j'ai mis 2 carrés de chocolat par case. Le four étant préchauffé à 100°, j'ai mis le moule dedans et j'ai attendu que le chocolat fonde un peu. Peut-être 5 minutes ? Le mieux, c'est de rester pas trop loin, et de surveiller.

Ensuite, avec un pinceau, j'ai étalé le chocolat mou partout, sur les bords, le fond ...

J'ai laissé refroidir, et quand c'était bien froid, j'ai mis au réfrigérateur.

L'étape suivante, c'est la préparation de la confiture de framboises. Confiture est un bien grand mot, mdr, il faut juste chauffer la même quantité de framboises et de sucre. Mais comme j'ai pris des framboises surgelées, j'ai mis un peu plus que les 100 g prévus, plutôt dans les 130 g, oups. Et j'avais décidé de mettre un peu moins de sucre que les 100 g, j'ai mis 85 g. J'ai pensé que les framboises surgelées rendraient un peu plus d'eau.

Au final, c'était très bien, pas trop sucré, mais juste ce qu'il faut.

Laisser refroidir cette préparation. Quand c'est bien froid, étaler sur la coque en chocolat dans le moule, et zou, au frigo de nouveau !

Ensuite, il faut réaliser la mousse au chocolat blanc.

J'ai mis directement dans le congélateur le plat qui me servira à monter la chantilly, ainsi que les pâles des batteurs.

On met 3 feuilles de gélatine dans un bol d'eau très froide (10 à 15 minutes). La recette disait de mettre des glaçons dans l'eau, je me suis contentée de poser le bol sur un pack congélation sorti du congélateur pour l'occasion.

Faire fondre le chocolat blanc au micro-ondes avec 10 cl de crème fraîche liquide (fleurette).

Bien remuer, puis ajouter la gélatine essorée. Bien remuer encore. Laisser refroidir.

On bat en chantilly les 40 cl de crème fraîche liquide qui restent (fleurette, hein).

Puis on l'incorpore délicatement au mélange chocolat blanc. On rajoute aussi à ce moment-là des zestes de citron. Personnellement, je n'ai pas mis le zeste de 2 citrons comme préconisés, mais un peu moins d'un seul.

On ressort le moule du frigo, on met les 2/3 de la préparation au chocolat blanc, on dispose des framboises (surgelées pour moi) qu'on enfonce un peu. On met le reste de la préparation, on lisse bien. Et on met le tout au congélateur !

Car oui, c'est idéal, ce gâteau se fait la veille (ou plusieurs jours avant). Quand on reçoit du monde, c'est trop bien, cela permet d'anticiper !

Il faut juste sortir le gâteau le matin pour une dégustation le soir, en le laissant décongeler doucement au réfrigérateur.

Et pour une jolie présentation, le mieux, c'est de le présenter sur un joli biscuit, un sablé.

A faire donc avant de sortir le gâteau du congélateur !

Pour les ingrédients du sablé :

  • 125g de farine type 55
  • 135g de beurre mou
  • 25g de maïzena
  • 45g de sucre glace

Pour le beurre, j’emploie toujours du beurre demi-sel, je trouve que cela donne vraiment un meilleur goût aux gâteaux.

Dans cette recette, il doit être bien mou, car on le travaille en pommade. On rajoute la maïzena, la farine, le sucre glace. Je n'ai absolument pas mis les zestes de citron préconisé, je trouve que cela risque de trop marquer en goût.

On mélange le tout.

Puis on roule en boule, et on met au frigo pour 1/2 heure, dans un film étirable.

Au sortir du frigo, on étale la pâte en un carré, j'ai fait environ 21 cm de côté, car je voulais que la pâte ressorte un peu de chaque côté.

Les chutes de pâtes restantes, je les ai aplaties à la main, et cela m'a fait des petits biscuits que j'ai cuits en même temps dans le four. Miam miam !

A ne pas faire !!!! La cuisson préconisée, 25 minutes à 170°, oubliez !

J'ai fait cuire à 165°, pendant 10 minutes. Mon sablé était déjà cuit !

On laisse refroidir le biscuit, on le présente sur le plat de service, on va chercher le gâteau dans le congélateur, et on le démoule précautionneusement sur le biscuit. En fait, ce n'est pas tant le gâteau que l'on démoule, que le moule qu'on "dépiaute" délicatement du gâteau.

Et génial, le miracle s'accomplit, la coque chocolat est nickel !

Gâteau au chocolat, coque chocolat noir, mousse chocolat blanc, et framboises
Gâteau au chocolat, coque chocolat noir, mousse chocolat blanc, et framboises

Ce gâteau a eu un énorme succès ! Il est léger, pas trop lourd ... et très bon ! :-)

Voir les commentaires

Départ de Koala

Et oui, tout a une fin, Koala est repartie, elle est rentrée chez elle, avec ses animaux.

Cela me fait un petit pincement au cœur, mais on ne peut pas toujours garder ses enfants près de soi.

Allez, une dernière photo de ses "monstres" à poil !

Canelle

Canelle

Haska

Haska

Leur voyage de retour s'est bien passé, Koala a retrouvé la chatte Câline qu'elle garde aussi depuis quelque temps (qui était restée sur place, nourrie par une collègue).

Et nos chats ont retrouvé leur tranquillité, mdr. Surtout Mina, qui a repris son train-train quotidien :-)

Voir les commentaires

Tarte au chocolat

Avant de partir, Koala a demandé à ce que je lui fasse une tarte au chocolat. C'est curieux, mais je n'en n'avais encore jamais réalisée.

Il y a un début à tout, mdr !

J'ai fait une pâte sablée maison.

Je l'ai fait cuire à blanc dans un moule à tarte beurré. Pour que la pâte ne gondole pas pendant la cuisson, je ne mets pas des petits cailloux dedans (ça me fait penser au Petit Poucet, mdr), je mets simplement un autre moule à tarte, d'un diamètre un peu plus petit. J'ai deux moules à tarte en pyrex, c'est pile ce qu'il me faut !

Pour la garniture, voici les ingrédients :

  • 200 g de chocolat à pâtisser
  • 20 cl de crème fraiche liquide entière

J'ai coupé le chocolat en morceaux. J'ai mis la crème à chauffer, puis je l'ai versé sur le chocolat et ai attendu qu'il fonde avant de remuer. Bon, au final, soit je n'avais pas assez chauffé la crème, soit la méthode n'allait pas, mais le chocolat n'était pas assez fondu. J'ai du remettre au micro-ondes à petite puissance pour aider.

Bien remuer, laisser refroidir un peu.

Puis verser sur la pâte, et mettre le moule au réfrigérateur.

Tarte au chocolat
Photo sans flash

Photo sans flash

Photo avec flash

Photo avec flash

Bon, au final, ça ne devait pas être trop mauvais, car la tarte a très vite été mangée ... :-)

Voir les commentaires

La taxe rose

J'ai découvert sur le blog de kiwi son article sur la taxe rose, et je trouve cette taxe tellement ... injuste (?) ... que je ne peux pas ne pas en parler.

La taxe rose, c'est ce que vous, mesdames, vous payez, quand le prix est différent du prix appliqué aux messieurs.

Des exemples ?

Allez vite visionner cette petite vidéo du site du france2 !

Voir les commentaires

Délice de crabe

Une petite recette que j'ai servie chaude en entrée. Malheureusement, j'ai oublié de prendre la photo lorsque je l'ai servie, avec les assiettes décorées, et tout et tout, mdr.

Vous aurez donc droit à la photo du lendemain, où je les ai servis froid.

Je me suis inspirée de cette recette-là.

Délice de crabe
Délice de crabe

Il faut les servir avec la sauce chaude, elle accompagne très bien.

Personnellement, je ne les ai pas fait avec du surimi, mais des miettes de crabe. J'ai bien mis 250 g de poireau, cela ne me gêne pas parce que j'adore, mais je pense qu'il est possible de les faire avec moins de poireau sinon.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>