Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Chats et chiens amis

Un lien toujours envoyé par Koala !

Je partage avec vous.

Voir les commentaires

Les prophéties perdues

Les prophéties perdues

Les prophéties perdues

De Mario Reading

Ce livre est le premier d’une trilogie que j’ai reçue pour Noël. Trilogie qui semble balayer toutes les histoires un peu mystérieuses et énigmatiques comme j’aime. Bon, depuis le temps, je peux vous dire que j’en ai lues pas mal, de ces histoires, certaines plus abracadabrantes que d’autres … Mais c’est vrai, j’adore les énigmes, alors qui dit « histoire mystérieuse » me tend les bras …

Cette fois-ci, le livre porte sur les prédictions de Nostradamus, et sur certains quatrains qu’il aurait mystérieusement rédigés avant sa mort, en les dissimulant volontairement. Et c’est parti pour une chasse au trésor, le trésor étant, bien entendu, ces fameuses prophéties.

Au final, le livre portera très peu sur ces prophéties, mais sur les tribulations du « gentil », Adam Sabir, et les folles perversités du « méchant », Achor Bale. Et sous la protection d’un flic en fin de carrière, un peu plus malin que les autres.

Concrètement, ce livre est principalement axé sur le monde gitan, on pourrait même penser que c’est le support principal.

Ce livre se lit très facilement, avec des chapitres assez courts. J’ai bien aimé, alors je passe à la suite, et c’est parti pour le tome 2 !

Les prophéties perdues

Voir les commentaires

Cherchez le chat !

Koala m'envoie toujours des liens sympas sur les animaux.

Trop drôle ces photos !

Voir les commentaires

Boîte corolle

Je ne délaisse pas mes aiguilles de différentes tailles, mais entre deux, j'ai découvert, comme vous le savez, les joies du cartonnage. Cela me prend ... heu ... beaucoup de temps aussi, car je ne suis pas des plus rapides ... Mais encore une nouvelle activité qui me plait bien.

Après le porte-carnet, le porte-crayons, et la boîte à mouchoirs festonnée, voici la boîte corolle.

Boîte corolle

Qu'est-ce qu'une boîte corolle ?

Non non, rien à voir avec les poupées du même nom !

Il s'agit simplement d'une boîte, qui lorsqu'on l'ouvre, s'ouvre comme une fleur ... en corolle ...

Boîte corolle
Boîte corolle
Boîte corolle

Bon, on m'a dit que le dessus de ma boîte était un peu nu, que je devrais mettre un peu de déco dessus. Je vais donc, prochainement (j'espère) y remédier ...

Il faut vous dire que dans cette activité non plus, je ne suis pas très rapide. J'ai raté la boîte à zappettes et la boîte pour les jeux de cartes, car ... ben ... absentes aux cours, alors ... Ceci dit, j'ai les instructions, et je pourrais me lancer à la maison ... heu ... un jour peut-être ?

Pour le moment, je suis dans la réalisation du porte-revues. Et je peux vous dire que là aussi, il y a du boulot !

A voir prochainement, donc, quand il sera fini ...

Voir les commentaires

Apprentissage du hamac

Je ne papote pas beaucoup en ce moment, je suis dans mes activités, et cela me prend beaucoup de temps.

Mais je partage quand même avec vous ce petit lien que m'a envoyé Koala :

Voir les commentaires

Nouveau look du blog- suite

Je vous remercie d'avoir donné votre avis sur le nouveau look du blog. Vous êtes 100 % à dire que c'est mieux ! Ouf ! mdr

Moi aussi, je trouve que c'est mieux, plus clair ... Mais il n'est pas facile de se lancer dans le vide pour faire des modifications.

J'ai tenu compte des suggestions, à savoir, déplacer les liens favoris vers le bas, de façon que les catégories s'affichent en haut. J'ai vu que dans le thème, il y avait 2 possibilités pour créer du html, alors j'ai essayé la 2ème, en prenant bien soin de sauvegarder les lignes de charabia dans un document texte, au cas où !

Et youpi, ça fonctionne ! C'est vrai que c'est mieux comme ça !

N'hésitez pas à me dire si j'ai oublié quelque chose ...

Sinon, le début de l'année est un peu dur pour moi, j'ai toujours du mal à suivre le rythme. J'aime avoir du monde à la maison, j'y prends du plaisir, mais après, je passe en mode "récupération", et au fil des années, je ne sais pas pourquoi, cela prend plus de temps :-)

Il y a aussi toutes les activités que j'aime, patchwork, couture, et aussi cartonnage, que j'ai découvert en début de saison et qui me plait beaucoup. J'ai mis un peu de côté le crochet et le tricot, bien que ... :-)

J'aimerais aussi tester un peu de peinture, j'ai acheté un peu de matos, mais ... pffff pas trop le temps ...

Je voulais aussi retenter de la peinture sur verre, avec du serviettage, mais pareil ...

Le scrapbooking me tenterait bien ... et puis la mosaïque aussi ...

Il y a aussi la lecture, que je dois faire ...

Mais vous avez compris, le temps n'est pas élastique, alors ...

Je travaille sur plusieurs projets en même temps, dont certains que je ne peux pas vous montrer tout de suite, car je sais que des yeux regardent mon blog de temps en temps, alors ... secret ...

Et puis, j'allais oublier, je fais toujours de la généalogie, plusieurs fois par semaine, quand je peux ... et ça, ça prend beaucoup de temps aussi. Et quand je suis perchée dans mes arbres (mdr), je ne viens pas papoter sur les blogs ...

Et puis ... une petite question à vous toutes qui êtes grand-mères ... et même aux autres ...

Voilà, vous le savez maintenant, je vais être grand-mère. Et depuis des mois, je cherche comment me faire appeler. Tout le monde me dit "mamie" ! Mais voilà, je n'aime pas cela !

Pourquoi ? Et bien, pour moi, cela fait impersonnel. J'appelais mes grands-parents "pépé et mémé", le chef aussi. Et là, tout le monde me dit que ça fait vieux ...

Alors on me suggère plein de noms, mais ... rien ne fait tilt ...

Je me dit que, quand même, je ne dois pas être la seule qui se pose cette question ?

Et maintenant que le temps arrive, je me dis qu'il serait vraiment temps que je me décide !

Des idées ?

Voir les commentaires

Désastres en France à cause d'un volcan islandais

On a beaucoup parlé récemment de l'éruption du volcan islandais au nom imprononçable ...

Mais savez-vous que cela s'est déjà produit dans le passé, en 1783, et que la France, l'Europe entière, et même l'Afrique et l'Amérique ont été touchées par les retombées volcaniques ?

Outre la surmortalité des populations, cela a eu des conséquences sur les cultures, et induit des périodes de famine.

Ce qui a amené certains historiens à évoquer la possibilité que cette éruption islandaise pourrait être l'une des causes de la Révolution Française.

Et voici ce qu'en disent quelques curés à l'époque :

Extrait du registre paroissial de Morfontaine (Meurthe et Moselle)

Texte écrit le 31 décembre 1783 par le curé, M. Mathieu

Nos successeurs ne trouveront pas icy sans intérêt les désastres et les phénomènes de cette année 1783, dont les annalles du monde n’offrent rien de semblable pour leur étendue et leur singularité. L’Europe, depuis son midy jusqu’au nord austral, c’est-à-dire depuis la Sicile jusqu’à l’Islande, a éprouvé d’horibles tremblemens de terre dont les foyers ont été les monts Etna et Héclat ; le premier a détruit toutes les villes, bourgs et villages, vignobles et plantations quelconques des deux Calabres et d’une grande partie de la Sicile, dont Messines, l’une de ses capitalles, ne montre en ce moment que des ruines. Dans l’autre point, il s’est élevée une isle brûlante au millieu de ces mers presque toujours glacées. Les calamitées de ces mouvemens convulsifs sont au dessus de toutes expressions dans les Calabres et la Sicile.

L’Europe entière a vu successivement et avec un égal étonnement un brouillard sec qui, pendant une grande partie des mois de juin et juillet, interceptoit les rayons du soleil et de la lune et donnoit à ces deux flambeaux une couleur de sang ; et beaucoup d’épidémies affligeantes, grandes sécheresses, cependant bonne récolte, mais peu abondante.
In futuram rei memo
riam.

Signé illisible,
curé de Morfon
taine

"En cette année 1783, après un printemps des plus froid et humide sans avoir été trop pluvieux, il parut vers le quinze juin un brouillard des plus dense, qui fut très humide les premiers jours, et qui devint ensuite sec et dura sans aucune interruption jusque vers le vingt ou même vingt deux juillet. Ce brouillard ne paraissait pas s’élever fort haut dans l’atmosphère. Il n’obscurcissait pas entièrement le soleil qu’on pouvait aisément fixer sans blesser la vue, au milieu du jour, comme à son lever et à son coucher. Il paraissait d’un rouge mêlé d’obscurité. On eut dit qu’il était continuellement éclipsé par un rideau qui ne laissait apercevoir qu’un anneau clair et vif au bout de son disque. Ce phénomène eut lieu dans toutes les parties de l’Europe suivant les relations des journaux et mercures de l’année. Ce qui exerça beaucoup la plume de Physiciens qui veulent rendre raison de tout, même de ce qu’ils n’entendent pas mieux que le simple peuple. Les uns dirent que le soleil était encrouté d’une couche de scories qu’il avait expulsé de son centre à sa superficie, les autres prétendirent que ce brouillard épais et continu qui l’obscurcissait sans empêcher de le voir et qui donnait même à toute heure la facilité de le fixer sans gêne, n’était qu’une suite de la grande quantité de vapeur qu’avait vomi pendant plusieurs mois le mont Vésuve car ce fut en effet à cette époque qu’arriva l’affreux renversement de Messine et tout le désastre de la Sicile et surtout de la Calabre extérieure. Sans recourir à ces explications dénuées de fondement, il était bien plus simple il me semble de dire que le printemps ayant toujours été très froid, très humide, que le soleil n’ayant presque pas paru pendant toute cette saison, la Terre n’ayant par conséquent rendu jusqu’à lors rien des vapeurs et de l’excessive humidité dont elle s’était imprégnée pendant un hiver des plus pluvieux et un printemps des plus froids, elle commença à les exhaler lorsque le soleil dans son apogée dardait presque perpendiculairement ses rayons sur elle. Quoiqu’il en soit, ce phénomène eut un effet pernicieux. La moisson qui paraissait devoir être tardive, fut précoce parce que aussitôt que ce brouillard eut disparu vers le 20 ou 22 juillet, les grains qui n’étaient qu’à moitié formés, tournèrent en deux jours à maturité, ou plutôt furent échaudés et grillés. Ils avaient fleuri on ne peut mieux au commencement de juillet pendant le calme du brouillard qui était accompagné d’une chaleur douce et sourde, mais la rouille épaisse dont ils étaient couverts dès le commencement de mai, la prodigieuse quantité d’herbe dont ils étaient remplis, jointes à une chaleur ardent et subite qui ne leur donne pas le temps d’achever de prendre leur nourriture furent cause que la récolte fut des plus mineure au point que dans ce canton les meilleures terres rendirent à peine trois septiers au septier. Il y en eut même beaucoup de médiocres qui ne rendirent guère au delà de leurs semences.

Après que ce brouillard eut disparu, il fit du plus beau temps, le plus chaud et le plus sec jusqu’à la veille de Noël. Les mois de novembre et décembre également froids et secs. L’eau manquait partout excepté dans les puits. On nettoyait les mares à la fin de décembre plus facilement qu’on ne fait ordinairement dans les plus grands jours."

Source : Registre des Yvelines pour la commune de Saint Germain d’Auxerre d’Hattonville (rattaché à Allainville en l’An II) ref 1MIEC2 années 1769-1792 page 63/125.

Voir les commentaires

L'héritage occulte

L'héritage occulte

L’héritage occulte

De Steve Berry

Le dernier livre de cet auteur que j’avais lu ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable.

Ce livre-ci est un peu différent. Il traite essentiellement de la constitution des États-Unis, et des rapports avec les mormons. J’ai découvert ainsi que les mormons avaient joué un rôle important dans cette union. Mais quant aux subtilités politiques des uns et des autres, j’avoue que cela me dépasse beaucoup.

Ce qui ressort de ce livre, c’est la crainte de l’éclatement de l’union américaine, avec les velléités d’indépendance de certains états. Un livre dans l’air du temps, quand on voit ce qui se passe avec la Catalogne, par exemple …

Mais ce livre, axé sur les États-Unis, est, à mon avis, majoritairement destiné à un public américain, sans aucun doute.

L'héritage occulte

Voir les commentaires

Une chienne sauve ses petits

Un lien touchant envoyé par Koala ...

Voir les commentaires

Petite blague

Un professeur déjeune à la cantine quand un étudiant vient s'asseoir en face de lui.

Le prof lui dit avec un sourire narquois, pour le taquiner :

«Les oiseaux et les cochons ne déjeunent pas ensemble !»

«Oh ! excusez moi, dans ce cas je m'envole» lui répond l'étudiant.

Honteux de s'être fait avoir si bêtement, le professeur décide de le coller lors du contrôle de la semaine suivante, mais l'étudiant répond parfaitement à toutes les questions.

Alors le prof lui pose un petit problème : "Tu es dans la rue et tu trouves deux sacs, l'un contient des billets de banque et l'autre de l'intelligence, lequel choisis-tu ?"

- " Le sac rempli de billets" répond l'étudiant.

- "Moi, à ta place, j'aurais choisi l'intelligence ! "

- "Les gens prennent toujours ce qu'ils n'ont pas" lui répond l'étudiant !

Le professeur ravale sa rage, mais il prend la copie de l'étudiant et inscrit dans la marge: "CONNARD".

L'étudiant reprend sa copie, va s'asseoir et au bout de quelques minutes revient :

"Monsieur" lui dit-il :

"vous avez signé mais vous avez oublié de me mettre une note ! "

Et comme je voulais illustrer avec un dessin humoristique, je suis tombée (sans me faire mal) sur .... oh ... des copies d'élève !!!!

(N'hésitez pas à cliquer sur les images pour mieux voir)

Petite blague
Petite blague
Petite blague
Petite blague
Petite blague

Voir les commentaires

1 2 > >>