Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Souvenirs de Pologne

Vous savez que je me suis occupée des deux petites chattes de mon amie pendant ses vacances. Pour me remercier, elle m'a ramené quelques petits cadeaux de son voyage en Pologne.

Tout d'abord, un moulin à poivre, reproduisant le Palais de la Culture et de la Science de Varsovie. Ce monument est une fidèle reproduction de l'esprit soviétique de l'après-guerre. Son architecture lourde et peu gracieuse est peu aimée des polonais.

Ma foi, pour un moulin à poivre, je le trouve plutôt design.

Souvenirs de Pologne
Souvenirs de Pologne

Connaissant mes goûts, elle m'a aussi offert un petit chat en bois. Il est rigolo comme tout, on peut le faire rouler très facilement. J'adore !

Souvenirs de Pologne
Souvenirs de Pologne
Souvenirs de Pologne

Et bien sûr, comme elle sait aussi que nous sommes gourmands (ah bon ?), il y avait aussi une boîte de chocolats au caramel.

Euh ... j'ai oublié de faire la photo avant, c'est pour cela qu'il n'en reste pas beaucoup :-)

Souvenirs de Pologne
Souvenirs de Pologne

Mille mercis pour ces gentilles attentions !

Voir les commentaires

Haska opérée en urgence

Koala était chez des amis ce week-end, avec sa chienne Haska.

5 minutes d’inattention, et ... une chaussette en moins ! Mais une chaussette en plus dans l’estomac de la chienne. :-(

Bien sûr, Haska n'est absolument pas raisonnable !!!

Le résultat ? Obturation complète, et opération hier en urgence.

Avec les antécédents qu'elle a, Koala est très inquiète.

L'opération s'est bien passée, mais la chienne reste en observation.

Un prélèvement a été effectué pour vérifier si la chienne ne souffrirait pas d'un autre problème qui pourrait (peut-être) expliquer qu'elle mange des objets non alimentaires.

Haska opérée en urgence

Je croise les doigts pour que, cette fois encore, la pauvre Haska s'en sorte bien.

Haska opérée en urgence

Voir les commentaires

La bataille de Val-es-Dunes

Comme promis, je vous raconte aujourd'hui la suite de notre visite à Argences pour assister à la reconstitution de la bataille de Val-es-Dunes.

Cette bataille, qui a eu lieu en 1047, a vu s'opposer le jeune duc de Normandie (Guillaume le Conquérant, âgé de 19-20 ans) aidé du Roi de France Henri Ier, à une coalition de barons normands contestataires de son titre. Ceux-ci, supérieurs en nombre, escomptaient bien remporter la victoire. Mais c'était sans compter sur le revirement de l'un deux, Raoul Tesson, qui dès le début vient frapper Guillaume au visage avant de s'agenouiller et de rendre hommage, disant qu'il avait juré de frapper le jeune duc, et que donc il a fait ainsi ne voulant pas être parjure. Le duc pardonne, et Raoul Tesson a donc combattu à ses côtés.

La bataille fut terrible, mais cette victoire consacre l’autorité du jeune duc sur la Normandie.

Avant la reconstitution, une présentation des chevaux de l'époque est faite, ainsi que des équipements et armements.

Les chevaux ressemblaient au percheron, mais en plus petit.

La selle, les étriers étaient différents.

L'épée n'était pas la grande épée super lourde que l'on doit manier avec les deux mains, comme on voit dans les films. Au contraire, une seule main suffisait à la tenir. Elle n'était pas pointue au bout, car on ne se servait que du tranchant.

Les boucliers n’étaient pas peints de blasons, car l’héraldique n'existait pas encore. Des couleurs vives étaient peintes dessus, avec des motifs simples, comme des dragons par exemple.

Présentation des équipements

Présentation des équipements

Cette reconstitution est faite à petite échelle. Bien sûr, chaque baron a sa propre troupe, mais dans ce champ, elle n'est représentée que par 3 ou 4 chevaliers, et parfois quelques manants en plus.

Les chevaliers

Les chevaliers

Les manants, qui font les archers

Les manants, qui font les archers

Les mêlées, démêlés, emmêlées ... mdr

La bataille de Val-es-Dunes
La bataille de Val-es-Dunes
La bataille de Val-es-Dunes

Sous la flèche rouge, le roi de France. Tan-tan !!!!

La bataille de Val-es-Dunes

Après les assauts ... les corps jonchent le sol ...

La bataille de Val-es-Dunes

Les plus vaillants sont aidés à quitter le siège de la bataille ...

La bataille de Val-es-Dunes

Les blessés plus graves reçoivent les derniers sacrements ...

La bataille de Val-es-Dunes

Quant aux morts ...

Bon, ici, pas trop grave, quand on les évacue, ils marchent :-)

La bataille de Val-es-Dunes

Je vous ai remis une flèche rouge pour indiquer le roi de France, et une bleue pour le duc de Normandie.

Mais bon, c'est juste pour le fun, pour suivre un peu :-)

La reddition

La reddition

Pour ceux que cela intéresse, voici quelques explications concernant les noms de lieux en Normandie. De nombreux endroits portent encore la trace des vikings.

N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour voir en plus grand.

La bataille de Val-es-Dunes
La bataille de Val-es-Dunes

Bon, ce n'était pas le Puy-du-Fou, c'est sûr, mais c'était bien sympa quand même. Je trouve très bien que de petites villes travaillent ainsi sur leur histoire et essaient de présenter quelque chose.

Voir les commentaires

Petits bonnets 2015 semaine 39

Cette semaine a été très chargée. Je n'ai pas eu le temps de tricoter comme je voulais, trop fatiguée le soir !

Je n'ai donc que peu de petits bonnets à vous montrer cette semaine, seulement 2.

Petits bonnets 2015 semaine 39

J'aimerais bien en faire un peu plus la semaine prochaine, mais c'est une semaine chargée aussi ...

Ces petits bonnets sont destinés à l'association "Petits Frères des Pauvres" pour garnir des petites bouteilles.

Vous aussi, vous pouvez participer à cette opération.

Si vous désirez aider, voici le lien où vous aurez plus d'infos :

Voir les commentaires

Journées du patrimoine à Argences

Je trouve que les Journées du Patrimoine sont une très bonne chose pour découvrir des lieux que l'on ne voit pas forcément habituellement.

Après le village viking, nous sommes allés à Argences pour la reconstitution de la bataille de Val-es-Dunes (je vous en parlerai dans un prochain article).

Mais nous ne pouvions venir sans visiter la ville, et en particulier le Moulin de la Porte.

Pendant la dernière guerre, la ville a été détruite, et les bombardements se sont arrêtés juste devant le Moulin de la Porte, qui a été ainsi sauvé.

Mais la concurrence des minoteries a eu raison de son activité. Depuis, il ne fonctionne plus que pendant les journées du patrimoine, pour le seul plaisir des touristes.

La roue qui est visible sur la photo suivante n'est là que pour nous réjouir l’œil, car elle ne sert à rien, à part faire joli sur les photos. C'est en effet une turbine qui assure le travail maintenant :-)

Journées du patrimoine à Argences

J'ai pris quantité de photos sur ce moulin, mais j'avoue que j'aurais beaucoup de mal à les commenter, c'est un peu trop technique pour moi.

Je vais donc me contenter de vous faire admirer quelques curiosités trouvées dans les jardins de ce moulin, ainsi que les ateliers artisanaux. Il y avait beaucoup de stands d'art dans la ville, notamment de la dentelle aux fuseaux.

Tout d'abord, une méthode de culture en étages originale :-)

Journées du patrimoine à Argences

Connaissez-vous la légende du haricot du sacrement ?

Je n'en avais jamais entendu parler !

Journées du patrimoine à Argences
Journées du patrimoine à Argences
Les fameux haricots du sacrement

Les fameux haricots du sacrement

La dentellière est très concentrée :-)

Dentellière avce ses fuseaux

Dentellière avce ses fuseaux

Ouvrages en dentelle aux fuseaux

Ouvrages en dentelle aux fuseaux

Des chapeaux !!!

Des chapeaux !!!

Ci-dessous, ce sont des ouvrages en pergamano. Je voulais faire un gros plan pour bien vous montrer, mais hélas, la photo est un peu floue.

Le pergamano, c'est de la dentelle de papier. C'est très minutieux également, mais c'est vraiment très joli.

Pergamano

Pergamano

Des ouvrages en pergamano

Des ouvrages en pergamano

Ouvrages en verre

Ouvrages en verre

Ouvrages en bois

Ouvrages en bois

Voir les commentaires

Les 400 couleurs

Je l'ai admiré dans Les Nouvelles du Patch d'automne 2014.

Je l'ai revu sur la toile chez Cesclo.

Et puis ... bon, ben j'ai craqué !

J'ai décidé de le faire aussi. J'ai bien quelques ouvrages en cours, mais comme c'est un ouvrage de longue haleine, j'en ai pour un petit moment.

Pourquoi 400 couleurs ? Parce que le but est de rassembler 400 petits rectangles (4 x 7 cm coutures comprises, soit 3 x 6 cm cousus). Et de composer un ensemble en jouant sur les couleurs.

Ces rectangles, tous de couleurs différentes, sont assemblés avec 2 rectangles de couleur grise (noire pour moi, enfin ... faux uni noir) de 7 cm sur 2,5 cm (soit 6 x 1,5 cm cousus). Et oui, cela fait beaucoup de coutures !!!

Et oui aussi, et surtout, cela fait beaucoup de couleurs !

Je pensais en venir facilement à bout, de ces couleurs, mais 400, c'est vraiment beaucoup !

Enfin, je commence, si je n'ai pas les 400, je ferais un peu plus petit, voilà tout.

Je vous montre déjà ce qui a attiré mon œil :-)

Les Nouvelles du Patch n°122

Les Nouvelles du Patch n°122

Les Nouvelles du Patch n°122

Les Nouvelles du Patch n°122

Les Nouvelles du Patch n°122

Les Nouvelles du Patch n°122

On coud ensemble chaque rectangle de couleur avec 2 rectangles noirs.

Et on les dispose en quinconce, un horizontalement, et un verticalement.

Les Nouvelles du Patch n°122

Les Nouvelles du Patch n°122

Les Nouvelles du Patch n°122

Les Nouvelles du Patch n°122

Voici quelques exemples de panneaux finis :

Issu des Nouvelles du Patch n°122

Issu des Nouvelles du Patch n°122

Issu des Nouvelles du Patch n°122

Issu des Nouvelles du Patch n°122

Claudia Pfeil

Claudia Pfeil

Claudia Pfeil - Détail du quilting

Claudia Pfeil - Détail du quilting

Le quilting ci-dessus est professionnel, je n'arriverai jamais à faire quelque chose d'aussi travaillé.

Et voici mon ouvrage !

Enfin, quand je dis ouvrage, c'est le début.

Cela ne semble pas beaucoup, mais il y a là quelques 200 couleurs, et je peux vous dire que j'ai passé un bout de temps à tous les couper.

J'ai bien sûr coupé aussi quelques rectangles noirs, peut-être une centaine déjà ...

Et j'ai commencé à assembler.

Les 400 couleurs
Les 400 couleurs

Bon, le chemin est long, mais ...

Voir les commentaires

Ornavik, village viking

Nous avons profité des journées du patrimoine pour aller découvrir un village particulier en Normandie.

Situé dans le parc du château de Beauregard, Ornavik est un village viking. Ce projet, mené par des bénévoles, a débuté en 2011, et est toujours en chantier. A terme, il veut présenter trois espaces distincts : un village carolingien, un château à motte féodale, et un espace viking.

Actuellement, seuls les villages carolingien et viking sont créés ou en cours de création.

Il faut savoir que même si la présence des vikings sur les côtes normandes est rigoureusement avérée, aucune trace de village viking n'a pu être retrouvée. Mais comme les habitats étaient construits en bois et matières biodégradables, le climat normand a dû être pour beaucoup dans leur disparition.

Le village d'Ornavik est donc inspiré des fouilles réalisées en Scandinavie.

Château de Beauregard

Château de Beauregard

Le "gardien" de la porte d'entrée au village viking

Le "gardien" de la porte d'entrée au village viking

Ornavik, village viking
Entrée d'une maison : tout est dans le détail, mdr

Entrée d'une maison : tout est dans le détail, mdr

Intérieur de la maison

Intérieur de la maison

Des métiers étaient représentés. Il est très difficile de retrouver des façons de faire quand on ne s'en sert plus. Mais en pratiquant de façon ancestrale, de nouvelles astuces se révèlent parfois.

C'est une re-découverte !

Ci-dessous, confection d'une écharpe ou couverture en tissage. Des bâtonnets "à chas" sont disposés sur un support en bois, et on tourne la laine autour des bâtonnets. Puis on fait glisser.

Tissage d'une écharpe

Tissage d'une écharpe

Ci-dessous, le tourneur sur bois a redécouvert une façon de travailler le bois en fabriquant un outil à poulie pour simplifier le travail.

Tourneur sur bois

Tourneur sur bois

Taille du bois

Taille du bois

Les tissus étaient teints. Avez-vous déjà essayé de teindre des tissus de manière naturelle et artisanale ? C'est ce que fait cette dame sur la photo.

Non, ce n'est pas la soupe qu'elle prépare dans sa marmite, mdr. Mais elle touille sa mixture de teinture. Sur le fil, derrière elle, vous pouvez apercevoir un exemple de ce qu'elle obtient suivant ce qu'elle utilise.

Aujourd'hui, c'était pelures d'oignon !

La teinturière

La teinturière

Construction d'une maison en pierres

Construction d'une maison en pierres

Détail du mur

Détail du mur

Stand "miam-miam" : confection de galettes (farine + eau) garnies de miel

Stand "miam-miam" : confection de galettes (farine + eau) garnies de miel

Sculpteur sur bois

Sculpteur sur bois

Détail d'une sculpture (finition à la cire)

Détail d'une sculpture (finition à la cire)

Arrêt suivant, je me suis attardée un peu plus. Malheureusement, j'ai bien regardé et n'ai pas pris beaucoup de photos, hélas.

La dame était en train de tricoter, mais à la façon viking. Bien sûr, les aiguilles à tricoter n'existaient pas. On utilisait une seule aiguille, une grosse aiguille à chas. Il faut donc préparer de grandes aiguillées. Et c'est le pouce qui sert d'aiguille, en quelque sorte. Quand l'aiguillée est finie, point de nœud, que nenni ! Il faut donc "écharper" le bout de laine qu'il reste, faire de même avec le nouveau bout, les mettre bout à bout en les chevauchant un peu, les mouiller avec de la salive, et "tripatouiller" le tout. Et oh, miracle, c'est comme si on avait un fil d'un seul tenant ! Bien sûr, cela ne fonctionne qu'avec de la vraie laine.

La dame m'a aussi montré comment passer de la laine du mouton au fil de laine. Je n'avais jamais vu, c'était une grande première pour moi, mdr.

Montage d'une chaussette au tricot

Montage d'une chaussette au tricot

Four à pain

Four à pain

Four à pain, de plus près

Four à pain, de plus près

Dans le village, une maison est à semi-enterrée. C'est la forge, reconstituée le plus fidèlement possible, mais malgré tout, certains outils ne sont pas d'époque. C'est le cas de l'enclume, par exemple.

A l'intérieur, des peaux sont accrochés sur les parois du toit, afin de le protéger des flammèches du feu de la forge.

Et devant la maison, ce n'est pas l'antenne satellite, mdr !

La forge, maison semi-enterrée

La forge, maison semi-enterrée

La forge, intérieur

La forge, intérieur

Détail de confection d'un mur

Détail de confection d'un mur

Façon de construire les barrières

Façon de construire les barrières

C'était une visite très intéressante. Je ne suis que passée devant les divers stands de jeux, mais pour les enfants, c'est assez attractifs. Il y a également un stand où l'on peut écrire son prénom en runes. Pas facile pour mon prénom, mdr.

Sinon, les bénévoles essaient de trouver de nouvelles choses à faire pour enrichir le site. Depuis plusieurs années, ils recherchent un ébéniste qui accepterait de leur confectionner un drakkar ... Sans succès, hélas !

Sinon, en partant, nous avons croisé deux personnes qui ont attiré notre attention, de par leur tenue vestimentaire peu adaptée à la promenade en plein champ : costume-cravate, ce n'était pas vraiment l'endroit fait pour cela ... J'ai trouvé que l'un d'eux ressemblait vraiment beaucoup à quelqu'un que l'on voit parfois dans les débats politiques à la télévision, avant de comprendre que oui, forcément, on est en période de campagne électorale ...

Si vous désirez avoir plus de renseignements sur cet endroit, voici l'adresse de leur site :

Voir les commentaires

Gravé dans le sable

Gravé dans le sable

Gravé dans le sable

De Michel Bussi

Ce roman a été écrit en 1994, et il est le tout premier qu’a écrit Michel Bussi. Il est nommé au début « L’Ardoise », puis « Omaha Crimes », avant de devenir « Gravé dans le sable ». Mais il s’agit bien d’un seul et même livre.

Ce livre est un peu différent de ses autres romans. Mais l’écriture et le suspense sont toujours là, bien entendu. Et l’histoire se lit très facilement. C’est comme une piste que l’on suit …

J’ai eu du mal à commencer ce livre au début, car je m’attendais à un livre sur le débarquement, ou tout du moins ayant lieu pendant la seconde guerre mondiale … Et là, j’avoue, j’essaie d’éviter ce genre de littérature, car je trouve cela trop triste.

Mais l’histoire de ce livre, si elle commence bien en 1944, se termine beaucoup plus tard …

Juste avant le débarquement, les soldats américains ont tiré au sort leur ordre de sortie sur la plage, pour détruire le mur de béton au bas de la Pointe-Guillaume. Lucky, très chanceux, tire un numéro très lointain. Mais Oscar, fils à papa détesté de tous, tire le n°4 ! La mort assurée ! Il propose alors 10 000 dollars par rang d’écart avec lui. Lucky conclu un pacte avec lui pour assurer cette fortune (1,44 million de dollars) à sa fiancée. Mais tout n’est pas si simple …

Évidemment, comme souvent avec cet auteur, j’ai beaucoup aimé ce livre !

Gravé dans le sable

Voir les commentaires

Quelques photos de chats encore

En faisant un peu de rangement dans mes photos en retard, j'en retrouve quelques unes de Calyssie et Miss Teigne, les petites chattes de Ticoat que j'ai gardées au mois d'août.

Bien sûr, elles n'avaient pas le droit de sortir. Du coup, la dernière semaine a été difficile pour elles, comme vous pouvez le voir sur les photos :-)

Quelques photos de chats encore
Quelques photos de chats encore
Quelques photos de chats encore
Quelques photos de chats encore
Quelques photos de chats encore
Quelques photos de chats encore

Heureusement, il y avait des endroits moelleux pour compenser, mdr !

Quelques photos de chats encore

Voir les commentaires

Habillage de ma boîte DMC

A Noël dernier, on m'avait offert une très jolie boite DMC. Je devais toujours trouver le temps de broder un joli motif pour la fermer proprement, mais je trainais ... Les motifs fournis ne m'enthousiasmais pas vraiment ... Puis ceux que je trouvais étaient trop grands pour tenir dans cet espace plutôt restreint ...

Quand j'ai découvert sur internet, ce motif-là :

Ce modèle est issu de ce blog :

Une fois décidée sur le modèle, je me lance. !

Oui, mais ... je ne suis pas une experte en point de croix, enfin, en point compté ... Jusqu'ici, je n'ai brodé que sur de la toile Aïda, et ici, il parait que c'est ... de l'étamine ?

Enfin, bref, renseignement pris auprès des dames de mon club de patchwork, j'apprends qu'il faut broder 2 fils à la fois. OK !

Mouais, pas évident de compter les fils du coup ...

Résultat, pour gagner du temps au début (mauvaise idée), je décide de déterminer le milieu de mon ouvrage en le pliant en 2 dans la longueur et en 2 dans la largeur. Et je me lance !

Habillage de ma boîte DMC
Habillage de ma boîte DMC

Résultat, le dessin n'est pas vraiment centré sur la hauteur. Grrr !

Bon, cela ne joue pas sur beaucoup, je vais peut-être arriver à tricher au montage.

Je vais voir le chef, et lui demande un petit coup de main (ben oui, quoi ?).

Et voilà !

Habillage de ma boîte DMC
Habillage de ma boîte DMC

Comment ça, les chats ne sont pas bleus ?

Voir les commentaires

1 2 > >>