Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Des ratons laveurs solidaires

Retranscription de l'article :

Aux États-Unis, un agent de police d’une petite ville de l’état du Missouri a assisté à une jolie scène qu’il a capturée en vidéo, la solidarité et le travail d’équipe chez plusieurs ratons laveurs.

Les ratons laveurs sont des mammifères extrêmement coordonnés qui sont capables de résoudre des problèmes de manière très efficace. À cette coordination, il faut apparemment ajouter à ces petits êtres une belle solidarité et le sens du travail d’équipe, comme en témoigne cette vidéo publiée sur le réseau YouTube par la chaîne Viral Hog, mettant en scène trois ratons laveurs, très probablement une maman et ses deux petits.

C’est un agent de police de la petite ville de Camdenton (environ 3 000 habitants), dans l’état du Missouri aux États unis qui a pu assister à cette jolie scène au cours d’une simple patrouille. Chris Williams, l’agent de police, a alors pensé à filmer ce qu’il voyait. « J’effectuais ma ronde autour du lycée local quand j’ai vu le raton laveur et un de ses bébés en haut du muret, tentant de faire grimper son autre petit. Ensuite, la mère s’est étendue en vertical de tout son long tandis que son petit s’appuyait sur ses pattes pour l’empêcher de tomber. Pendant ce temps, la mère a saisi son autre petit et l’a tiré jusqu’en haut du muret. Un bel exemple de l’amour d’une mère et de travail d’équipe ! » déclare-t-il.

Les ratons laveurs sont dotés d’une ouïe très fine et d’une vision nocturne efficace, et le site Animal Diversity nous apprend également que leur sens tactique est très développé. « Leurs pattes avant, semblables à celles des humains, sont particulièrement sensibles et permettent au raton laveur d’attraper et d’ouvrir des proies, mais aussi de grimper avec une grande agilité« . Décidément, ces petits animaux, très courants en Amérique du Nord, ne semblent avoir que des qualités.

Ci-dessous, l'article, et plus bas, la vidéo

Voir les commentaires

Un jeune couple vieilli de 70 ans

Je vous propose cette vidéo très touchante, envoyée par mon amie Catherine.

Un jeune couple va se marier. Ils décident de faire une expérience en se faisant vieillir par des maquilleurs professionnels ... et se découvrent à 50 ans, 70 ans, 90 ans ...

Voir les commentaires

Jolies mailles pour toutes les tailles

Je continue dans la série "Vintage" ...

Aujourd'hui, du tricot et du crochet ...

Jolies mailles pour toutes les tailles
Jolies mailles pour toutes les tailles

Ce modèle est issu d'un hebdomadaire ("Les échos de la mode") de 1968 !

Voir les commentaires

Un nouvel astéroïde autour de la Terre

Retranscription de l'article :

La Lune n’est plus seule à nous accompagner dans l’orbite autour du Soleil, puisque, comme l’a récemment annoncé la Nasa, un petit astéroïde lui tient désormais également compagnie, et ce pour au moins quelques siècles.

On connaissait la Lune, et bien il va désormais aussi falloir faire avec 2016 HO3, un petit astéroïde qui s’est invité dans le ballet de la Terre et de la Lune autour du Soleil. Un nouveau compagnon parti pour rester quelques siècles. Trop distant cependant pour être qualifié de satellite de la Terre, ce qu’est la Lune, il est le plus stable exemple d’un proche compagnon de la Terre, pour ainsi dire son quasi-satellite, comme l’écrit le site du JPL (Jet Propulsion Laboratory) de la Nasa.

« Un autre astéroïde, 2003 YN107, avait suivi un modèle orbital similaire pendant un certain temps il y a plus de 10 ans, mais il a depuis quitté notre voisinage. Ce nouvel astéroïde est bien mieux verrouillé sur nous, et nos calculs indiquent qu’il continuera à suivre ce modèle de compagnon de la Terre pendant plusieurs siècles à venir » indique Paul Chodas, directeur du Centre pour l’étude des objets géocroiseurs (Near Earth Object) de la Nasa.

L’astéroïde 2016 HO3 est un objet de quelques dizaines de mètres de diamètre, observé pour la première fois le 27 avril 2016 par le télescope de l’université d’Hawaï, qui fait partie du réseau Pan-STARRS (Panoramic Survey Telescope And Rapid Response System, « Télescope de relevé panoramique et système de réponse rapide ») dont la mission est de détecter des objets géocroiseurs qui menacent de rentrer en collision avec la Terre.

Dans sa course, 2016 HO3 passe environ la moitié de son temps plus près du Soleil que la Terre. Son orbite est légèrement inclinée, c’est pourquoi il se déplace d’abord vers le haut et ensuite vers le bas et, une fois par an, traverse le plan orbital de la Terre, ce qui rappelle le jeu de saute-mouton.

Voici le lien vers l'article :

Voir les commentaires

Quillow ou oreiller magique

Qu'est-ce qu'un quillow ?

Le quillow est un raccourci des deux mots quilting et pillow (oreiller en anglais).

Cet ouvrage se fait en patchwork, mais il peut aussi se faire en couture simple.

Le but est de faire une couverture qui se plie en coussin.

Une dame m'en a prêté un, le temps que j'en fasse un. Alors je ne l'ai pas fait en patchwork traditionnel, je n'avais pas le temps, du coup, j'ai triché un peu.

J'ai acheté du tissu polaire, que j'ai doublé avec du coton. Bon, la galère, comme je n'ai pas quilté pour bien maintenir le tout, c'est que malgré mes efforts, cela fait quand même des plis :(

Voici le côté polaire :

Quillow ou oreiller magique

Et le côté coton :

Quillow ou oreiller magique

Pour que la couverture se transforme en coussin, il faut la plier en 3 sur un côté (on dira la largeur) et en 3 (ou 4) sur la longueur.

Le tiers du milieu qui est en haut de la largeur (heu, je ne sais pas si je me fais bien comprendre, là) correspond à la "taie d'oreiller".

Donc j'ai fait une "taie", que j'ai molletonnée et quiltée.

Quillow ou oreiller magique
Quillow ou oreiller magique

J'ai cousu cette "taie" (qui doit faire le tiers de la largeur de la couverture) sur le tiers du milieu, comme ceci :

Quillow ou oreiller magique

Il suffit ensuite de retourner la couverture (côté polaire), de la plier en trois dans la largeur, en 3 dans la longueur. On retourne (côté coton).

On glisse ses mains dans le trou de la "taie", et on rentre le tout dans la taie !

Et voilà ce que cela donne !

Quillow ou oreiller magique
Quillow ou oreiller magique

Au final, un petit truc bien sympa quand on fait des voyages en voiture, quand on veut un oreiller, ou qu'on a un peu froid ...

Si j'avais connu cela avant ...

J'ai prévu d'en faire un autre.

Voir les commentaires

Ronde des souvenirs

Careli a organisé sur son blog la ronde des souvenirs.

J'ai hésité à y participer, car mes souvenirs heureux sont personnels, et je ne souhaite pas mettre de photos de ma famille sur le net.

Et puis, j'ai pensé à ce magnifique voyage, que j'ai fait il y a maintenant ... heu ... quelques années (comme le temps passe vite), et qui est un très magnifique souvenir !

Le chef a travaillé quelques mois en Nouvelle Calédonie, et il m'a invitée à le rejoindre quelque temps.

Première interrogation de ma part : où est la Nouvelle-Calédonie ?

C'est une île, territoire d'Outre-Mer de la France, située dans le Pacifique Sud, à l'est de l'Australie. Autant vous dire que le voyage est très très long pour y arriver ! Pour ma part, j'ai eu deux correspondances d'avion, Amsterdam (Pays-Bas) et Osaka (Japon).

Pour vous mettre quelques photos, le choix a été très très dur ...

La Nouvelle-Calédonie, appelée aussi "le caillou", est une terre vallonnée, avec une très surprenante couleur de terre rouge (due au nickel dont l'île est un gros gisement).

La plus forte densité de population est située au sud de l'île, près de la capitale Nouméa. En remontant vers le nord, de vastes étendues abritent une population animale à laquelle on ne s'attendrait pas : des cerfs.

Et l'île est également connue pour ses scènes de rodéo, dignes du farwest américain !

Ronde des souvenirs

Mais la Nouvelle Calédonie est aussi réputée pour ses côtes, et surtout ses îles (je vous en parle un peu plus loin).

Je n'ai pas beaucoup voyagé sur la Grande-Terre en elle-même. En longeant la côte, je suis remontée jusqu'à Bourail. Cet endroit, assez venteux, est prisé par les kitesurfeurs.

Bourail

Bourail

Bourail, découverte de la mer par un trou de falaise

Bourail, découverte de la mer par un trou de falaise

Mais ce qui est très bluffant, en Nouvelle Calédonie, ce sont les îles. Une multitude de petites îles et d'îlots entourent le Caillou. Les îles principales sont l’île des Pins, et les 3 îles de l'archipel Loyauté : Lifou, Maré et Ouvéa.

Mon rêve aurait été de toutes les visiter, mais hélas, cela n'a pas été possible. On dit d'Ouvéa que c'est l'île la plus proche du paradis ...

Maré fournit des avocats énooooormes !!!!

Voici quelques photos de l'île des Pins :

Ronde des souvenirs

Le sable sur la plage est blanc, et très particulier. Je n'ai jamais vu cela ailleurs.

L'île des Pins est appelée ainsi à cause de ses pins colonnaires, une espère d'arbre très allongée et très répandue dans l'île.

l'île des Pins, et ses pins colonnaires

l'île des Pins, et ses pins colonnaires

L'île des Pins est réputée pour sa piscine naturelle, un endroit qui se remplit avec la marée, d'eau de mer, bien sûr, mais aussi de multitudes de poissons colorés. Un simple tuba suffit à faire une séance de plongée fantastique et accessible aux débutants, car on a pied.

L'île des Pins

L'île des Pins

Sur cette île, nous avons côtoyé, tout près de nous sur les rochers, de magnifiques serpents locaux, les "tricots rayés", appelés ainsi en raison de leurs rayures noir-blanc, noir-bleu ou noir-orange. Ces serpents, dont le venin est mortel, ne sont absolument pas agressifs et fuient le contact. J'ai posé plusieurs fois, sans faire attention et sans les voir, ma main sur les rochers, à quelques centimètres d'eux, et il ne s'est absolument rien passé !

J'ai pris quelques photos de ces reptiles, mais je sais que quelques personnes ne les apprécient pas, alors je vous en fait grâce.

L'île des Pins

L'île des Pins

Sur l'île des Pins, nous avons aussi dégusté une spécialité locale, le bougna. C'est une sorte de râgout de poulet ou de poisson, préparé avec des légumes locaux et du lait de coco.

C'est excellent !!!!

Et comment prépare-t-on le bougna ?

On met la préparation dans des feuilles de bananiers qui servent de récipients étanches. Et on les enterre dans un trou comme dans un four.

Et qui c'est qui bosse ? Les femmes, bien sûr, mdr

Préparation du bougna

Préparation du bougna

Les bougnas

Les bougnas

Après l'île des Pins, voici maintenant l'île de Lifou.

Voici la vue que nous avions de notre chambre (presque les pieds dans l'eau).

Lifou, vue de la terrasse de notre chambre

Lifou, vue de la terrasse de notre chambre

Lifou

Lifou

Lifou, une case

Lifou, une case

Au sud de l'île de Lifou, la roche volcanique est omniprésente. La côte, très découpée, présente une particularité géographique appelée "la marmite du diable".

Il s'agit d'un trou dans la côte qui se remplit et se vide d'eau avec les vagues. Et comme les vagues sont fortes, le spectacle est assuré !

Lifou, la marmite du Diable se vide

Lifou, la marmite du Diable se vide

Lifou, la marmite du Diable est pleine

Lifou, la marmite du Diable est pleine

Lifou est aussi une île de plages de sable blanc ... Que du bonheur !

Ci-dessous la plage "Conforama", appelée ainsi car elle aurait servie de décor à une publicité pour Conforama (Je n'ai jamais vu cette pub, mais il parait qu’elle n'est pas jeune).

Lifou, plage Conforama

Lifou, plage Conforama

Et pour finir, une merveille de l'île de Lifou, la falaise de Jokin !

Lifou, la falaise de Jokin

Lifou, la falaise de Jokin

Voilà, le voyage est terminé ! J'espère que je vous en ai mis plein les yeux, car c'est ce que j'ai vécu, et c'est un souvenir inoubliable !

Pour finir, si vous avez le bonheur de découvrir cet endroit merveilleux et que vous ne savez pas quoi ramener pour vos proches, je vous suggère les "tricot rayé", une marque de tissus et vêtements brodés avec un logo humoristique local.

Les enfants et ados aiment beaucoup !

Marque "Tricot rayé", carte des logos disponibles

Marque "Tricot rayé", carte des logos disponibles

Merci beaucoup Careli, pour m'avoir permis de replonger dans ce voyage fantastique !

Voir les commentaires

Thé-Brun gâteau sans cuisson_1

J'inaugure aujourd'hui une nouvelle rubrique, la rubrique 'vintage".

Mon amie Maryvonne m'a donné toute une pile de vieux magazines des années 60 ... un régal !

Alors, au fur et à mesure, je vais partager un peu avec vous.

Aujourd'hui, une recette !

Qui n'a jamais fait les recettes des biscuits T-Brun ?

Thé-Brun gâteau sans cuisson_1
Thé-Brun gâteau sans cuisson_1
Thé-Brun gâteau sans cuisson_1

Cette recette est issue d'un hebdomadaire "les échos de la mode", de 1968 !!!!

Voir les commentaires

Bonne Fête à tous les papas

La journée n'est pas encore finie, alors il est toujours temps de souhaiter une bonne fête à tous les papas !

Voici ce que le chef a eu comme dessert ce midi, à sa demande :

encore dans le cadre de maintien

encore dans le cadre de maintien

sans le cadre de maintien

sans le cadre de maintien

Comme vous pouvez le voir, la déco est un peu à l'arrach' ...

Je pensais qu'il me restait de la pâte d'amandes. Il m'en restait, oui, mais plus beaucoup. Et en plus, elle était un peu dure. Je l'ai passée un peu dans le micro-ondes pour la ramollir ... mais cela fait rafistolé quand même. Si j'avais su, je ne l'aurais même pas mise du tout, en ne faisant qu'un décor de fraises, car elle était quand même un peu trop craquante ...

Bonne Fête à tous les papas
Bonne Fête à tous les papas

Mais le reste, c'était OK !

Et comme on est dans le thème "fête des pères", je voulais vous signaler un film que je suis allée voir au cinéma, et que j'ai beaucoup aimé, car tout en étant drôle, il m'a beaucoup touchée.

C'est "Bienvenue à Marly-Gomont" !

Ce film raconte l'installation, en 1975, d'un médecin noir originaire du Congo et tout juste diplômé, avec sa femme et ses deux enfants, dans un petit village français, au fin fond de la campagne profonde.

Il s'agit en fait de l'histoire du père d'un chanteur de rap, donc une histoire vraie à la base ...

Voir les commentaires

Des mariages qui ne manquaient pas de sel

Je vous propose aujourd'hui un petit détour par le Béarn, pour vous faire découvrir une étrange originalité de la ville de Salies ...

Voir les commentaires

Comment faire boire son chat

Une petite vidéo amusante proposée par le fiston ...

Voir les commentaires

1 2 3 > >>