Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un curé bien bavard

Au hasard de mes recherches dans les registres paroissiaux sur internet, voici une chronique de St Sauveur Lendelin, tenue par le curé, sur les années 1777 à 1787.

Je vous retransmets année par année.

J'ai respecté autant que possible l'orthographe du curé.

Année 1777 :

Photo extraite des archives numérisées de la Manche

Photo extraite des archives numérisées de la Manche

En cette année a régné une grande sécheresse qui commença le dix d’aoust jusqu’au(x) environs du jour St Denis neuf octobre. Cependant l’eau qui est tombée depuis jusqu’à la fin de l’année ne peut pas être ditte l’avoir interrompue, puisque les Moulins de St Sauveur n’avoient point encore assez d’eau pour moudre après les fêtes de Noël et que les Moulins de la Côtte envoyent encore leurs grains faire moudre après la Ste André. L’été fut le plus beau qu’on ait vu depuis longtemps, la santé des paroissiens se conserva dans le meilleur état qu’elle eut été depuis plusieurs années : En cette année fut peinte et dorée la contre table de l’église de St Sauveur par Mre Lallemand peintre et doreur de la ville de Carentan aux frais seuls de Mre Vitel curé des trois portions royalles de St Sauveur Lendelin.

1778 :

Photo extraite des archives numérisées de la Manche

Photo extraite des archives numérisées de la Manche

Le 22 de janvier le tonnerre tombat sur la tour de cette église, abbattit les deux éguilles du levant et du couchant, enfonça la côtière du chœur sur la croisée contre le lutrain, souleva tout le plomb de l'enfesture de la nef, et se porta a quelques autres endroits ou il fit peu de dommage. Pour le réparer, les paroissiens convinrent à l'amiable de se cotiser sans y appeller le ministère public et fournirent la somme nécessaire pour cette réparation et ce sans aucun trouble ni plainte de la part de personne. Étoient à la tête de cette sage conduitte les Srs Ferrand de la Conté Le Brun de la Sesnière et Jacques Almy.

En cette année, dans le mois d'octobre, la paroisse perdit le curé de la petite portion (Monsieur Le Pelletier) qui permutta son bénéfice avec messire René de Guerpel, écuyer, curé de la paroisse de Neauphe, diocèse de Séez. La paroisse ne fis que gagner au change, M le Sieur de Guerpel parut destiner pour cette paroisse pour en faire les délices avec le sieur Vitel, curé des trois portions royalles regardé pour le plus grand curé du diocèse et à très juste titre.

En cette année courut une grande sècheresse depuis le mois de may jusqu'au mois de 9bre (novembre) qui fit que les orges ne purent croittre ce qui rendit la paille de cette espèce rare et cherre et le prix monta jusqu'à ....... Le prix du froment fut depuis 24# à 30#. La somme des cinq boisseaux elle fut abondante en fibre et on conta valloir plus de 80 000# le profit que cette d’enrée aporta dans la paroisse.

Le 27 juillet, se donna un combat naval entre les françois et les anglois à la hauteur de Ouëssant ; amiraulx Le duc de Chartres commandant Mr le comte d'Orvilliers pour les françois, de Keppel pour les Anglois qui furent battus par les françois, on fit encore sur eux beaucoup de Prises et notre marinne fut supérieur à la leur.

Le dix neuf de décembre fut remarquable par la naissance d’une Princesse premier fruit du mariage de Louis seize qui donna à la France la flateuse espérance de voir naître de ce mariage un fruit propre à la gouverner.

1780 :

Photo extraite des archives numérisées de la Manche

Photo extraite des archives numérisées de la Manche

En cette année continua la sécheresse de l’année précédente : la récolte fut très bonne. Le Bled ne passa point cent sols le boisseau. Le cidre fut fort cher et alla jusqu’à dix sept pistoles le tonneau.
Ce fut en cette année que la grande route de coutances à périers fut tracée sur la paroisse et fut rendüe praticable jusqu’au chemin venant du Cônet martin à la petite Coterie.
La Guerre continuoit encore entre les mêmes nations, Scavoir : les françois et les espagnols d’un côté, et les Anglois de l’autre. Il n’y eut aucun événement remarquable dans cette année touchant cette guerre sinon la prise de sainte Eustache par les anglois sur les hollandois auxquels ces premiers déclarent la guerre dans le mois de décembre dans la présente année et firent de grandes et riches prises sur eux.

A suivre ...

careli 16/07/2013 10:35

à défaut de journaux d'époques restent les lettres et les journaux personnels ...

Panpanette 16/07/2013 12:51

C'est vrai !
Cela donne un aperçu des conditions météo, par exemple, et de leurs conséquences sur la population.
Je trouve ce curé très bien documenté sur les guerres de la France hors de France ...

MB2 15/07/2013 22:51

Très intéressantes, ces lettres. Cela donne un coup de projecteur sur cette petite ville et ses habitants.
Merci beaucoup, j'adore.
Bonne semaine, à bientôt, bisous MB2

Panpanette 16/07/2013 08:24

Bonne semaine !

chez laramicelle 15/07/2013 19:05

juste avant la révolution
très très intéressant
merci

chez laramicelle 15/07/2013 19:49

tant mieux :)

Panpanette 15/07/2013 19:16

et c'est pas fini ...

fanfan 15/07/2013 10:23

J'aime beaucoup farfouiller dans les archives; c'est passionnant! Ce curé aimait bien tenir le journal de son village ! Bonne semaie

Panpanette 15/07/2013 11:55

C'est vrai que c'est passionnant, on apprend plein de choses ...
Bonne semaine !