Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au gré du temps et de ses caprices

Autrefois, les gens étaient très dépendants du temps et de ses caprices.

Voici un commentaire écrit par le prêtre vicaire J. Levavasseur, curé de St Sulpice des Landes (44) en 1751.

Sous la photo, j'ai retranscrit le texte, en essayant de respecter l'orthographe de l'époque.

Trouvé sur le site internet des Archives Départementales de Loire-Atlantique

Trouvé sur le site internet des Archives Départementales de Loire-Atlantique

NOTA
Dans cette année 1751, il fit une tempête la nuit du 14 au 15 de mars qu’on dit être un tremblement de terre. Cette tempête fit tort, dans cette paroisse tant sur les maisons que sur les arbres de 2000 #. On n’avoit jamais vu ma-t-on dit un hyver si pluvieux. Aussi il n’y avoit point de bled ce qui causa une cherté, et des voleurs en abondance. Le jubilé universel commença dans cette année le 31 octobre, et finit le 30 avril 1752. Il fit en été quantité de tonnerre. Il tomba a la croix rompue, et tua trois chevaux a Michel Garreau qui étoient sur sa Closerie de la ??? Dans cette année on fut obligé de faire une déclaration de tous ses biens pour établir le vingtième a perpétuité. En 1752 on fit pindre les autels de Saint Sulpice. En 1753 il fit un été si chaud qu’on n’en avoit pas veû un pareil il y a long tems. En 1754 il y eut une grande mortalité et une bonne récolte. En 1754, il fit de si grandes chaleurs que les arbres les bestiaux périssoient parce que l’eau étoit si rare qu’on n’en trouvoit pas même pour boire. En 1757 Louis XV le bien aimé recût un coup de couteau de la main de Pierre Damien qui fut tiré a 4 chevaux, la main brulée, tenaillé, il fut puni comme il le méritoit. En 1758 jamais on veu un hyver si doux ni si agréable. Dans janvier et février il faisoit chaud. En 1759 il y eut un hyver qu’on disoit être pour ainsy dire semblable au grand hyver de 1710. il y eut cepend(ant) du bled et du froment. il y eu une grande dissenterie dont plusieures personnes moururent. Et en 1760 il y eut beaucoup de fruit et de vin. En ce temps là nous avions guerre avec les Anglais et le roi de Prusse. l’argent étoit très rare il y eut bien des bancroutes et des personnes ruinées.

MB2 25/04/2013 01:47

Très sympa. Quand on dit que les temps sont détraques, cela me fait rire, la preuve.
Merci pour cette retransmission. MB2

Panpanette 25/04/2013 08:56

De rien !
J'aime beaucoup l'histoire, et je pense que des anecdotes comme cela sont très "parlantes".

michelle 24/04/2013 19:29

très intéressant;
quand on le lit on se rend compte que déjà la météo faisait des caprices;
et la révolution est dûe à une mauvaise récolte provoquée par l'éruption d'un volcan islandais, déjà^^
bonne soirée

Panpanette 24/04/2013 22:39

C'est vrai que l'étude du passé nous en apprend beaucoup.
Bonne soirée !

nadine 24/04/2013 11:32

C'estçca l'histoire, éternellement recommencée! Génial!

Panpanette 24/04/2013 11:35

On se plaint maintenant, mais avant, pas toujours facile non plus.