Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Montpellier, suite et fin

Nous avons terminé notre visite de Montpellier le dernier jour des Journées du Patrimoine. Ces journées sont très intéressantes, car cela permet de voir des endroits fermés au public habituellement.

Nous avons commencé par la pharmacie et la chapelle de la Miséricorde.

A oublier !

Le site n'est pas terrible, il n'y a pas grand chose à voir, quant aux explications ... confuses, dans tous les sens, pas de fil directeur ... Du temps perdu !

Dans les rues, en passant, nous avons fait un petit détour dans la cour d'un hôtel particulier dont la porte cochère était ouverte.

Montpellier, suite et fin

Voici le détail du porche interne, un peu particulier ...

Montpellier, suite et fin

Nous sommes allés ensuite au couvent des Dominicains, toujours habité par des moines.

Ce lieu,accessible par une petite rue, bénéficie d'un grand jardin, juste derrière la célèbre place de la Comédie.

Nous avons suivi la visite organisée, guidés par un moine. D'abord l'église, puis la sacristie, les jardins, parloirs, réfectoire ... Réponses sans tabous aux questions diverses des visiteurs ... Beaucoup de sérénité ...

Chapelle des Dominicains

Chapelle des Dominicains

Avec un christ sans croix

Avec un christ sans croix

Des vitraux modernes d'Henri Déchanet

Des vitraux modernes d'Henri Déchanet

Et pour finir, je vous propose la visite du Mikvé.

Le Mikvé est le bain rituel de purification dans la religion juive.

Dans le vieux Montpellier, au cœur de l'ancien quartier juif, des fouilles ont permis de mettre à jour ce bassin rituel réservé aux femmes, pour se purifier par immersion après leurs périodes.

Montpellier, suite et fin
Montpellier, suite et fin

Ce lieu est très petit, et la visite est vite faite, mais le guide, avant de nous emmener visiter l'endroit, a su nous faire voyager dans le passé en nous racontant l'histoire.

A cette époque, l'Espagne était sous occupation musulmane. Les juifs y vivaient paisiblement, depuis des générations. Et puis s'est produit une nouvelle invasion musulmane, mais par des extrémistes. Le choix proposé aux juifs fut alors de se convertir ou mourir. Beaucoup ont préféré fuir, soit vers le sud (Afrique du Nord), soit vers le nord, en France actuelle. Il faut savoir que chez nous, à l'époque, les juifs étaient justes tolérés, et avaient interdiction d'occuper des postes importants.

En France, les professeurs d'université se devaient d'être, et c'était une obligation, catholiques.

Mais à Montpellier, le seigneur d'alors, qui ne dépendait pas du royaume de France, était tolérant, et il n'avait pas précisé cette condition dans la charte.

Apprenant cela, beaucoup de juifs érudits espagnols se sont dirigés vers Montpellier pour fuir la nouvelle invasion musulmane extrémiste, emmenant avec eux leurs livres précieux.

Ces juifs, vivant en Espagne depuis des générations, ne parlaient évidemment que l'hébreu et l'arabe, et avaient bénéficié de la culture arabe, notamment dans le domaine de la médecine. La médecine arabe, très avancée, était alors inconnue en France.

Mais quand les juifs sont arrivés à Montpellier, ils étaient incapables de se faire comprendre, hormis par d'autres juifs, en hébreu.

Les juifs espagnols, qui se sont installés dans le quartier juif déjà existant à Montpellier, ont alors traduit les livres arabes en hébreu aux juifs de Montpellier, qui les ont alors traduits en français (enfin, le langage d'époque, la langue d'oc).

Cela a permis d'enseigner à Montpellier des choses qui n'étaient enseignées nulle part ailleurs, et des étudiants sont venus de partout pour acquérir ces nouvelles connaissances.

Cela a duré plusieurs siècles, jusqu'à ce que Montpellier soit rattaché à la couronne française. Mais le savoir avait commencé à se transmettre et se répandre.

Cette visite, qui n'a duré que 20 minutes, était passionnante, sûrement à cause des explications du guide.

Et cela devait se savoir, car je ne vous raconte pas la queue pour la visite. Quand nous sommes passés le matin, il y avait déjà plus de 2 heures de queue pour la file d'attente, et nous étions assurés de ne pouvoir visiter. Nous sommes alors revenus beaucoup plus tôt pour la visite de l'après-midi, bien avant l'ouverture, et malgré cela, nous avons eu quand même 1 heure de queue.

Mais nous ne l'avons pas regretté !

L
tu sais nous donner envie de visiter !!! merci pour ce très bel article, bisous et belle journée !
Répondre
P
Merci, bisous et bonne journée
M
ça devrait vraiment être passionnant. Merci à toi<br /> Bonne soirée<br /> Bisous<br /> martine
Répondre
P
Bisous, bonne soirée
C
merci pour ces explications très très intéressantes
Répondre
P
De rien, je partage mes vacances :)<br /> Bisous
C
à Montpellier il s'agit de l'hôtel de Varennes dont le linteau est sculpté de ces étranges têtes
Répondre
C
non je connais peu la ville en fait, j'y allais quand j'étais plus jeune faire &quot;la fête&quot;<br /> soirées fiesta et autres pendant les vendanges et pendant les vacances ! mdrr
P
Je vois que tu connais très bien la ville ! <br /> Des explications sur ces drôles de têtes ?<br /> Bisous