Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La France descend dans les classements

Notre pays, présenté souvent comme la 5ème puissance mondiale, se révèle très loin en-dessous dans des domaines variés.

France 37ème - niveau liberté de la presse (source : reporters sans frontières)

France 28ème - au niveau de la démocratie (source : the economist)

France 22ème - perception de la corruption en France (source : Transparency International)

France - 62ème - liberté de création d'entreprise (source : banque mondiale)

France - le plus inégalitaire au niveau de la santé (source : recherches sur la santé - taper dans Google - il y a plein d'articles)

Quant à l'éducation française, que l'on nous cite comme une des meilleures du monde, voici les classements des universités et grandes écoles au niveau mondial :

http://www.shanghairanking.com/FieldSOC2013.html (cliquer sur les onglets pour choisir la discipline)

Voici les 3 premières écoles françaises :

En SCI (Sciences Naturelles et Mathématiques) :

14ème : Université Pierre et Marie Curie - Paris 6

16ème : Université de Paris Sud (Paris 11)

43ème : École Normale Supérieure - Paris

En ENG (Ingénieur/ Technologies et sciences informatiques) :

51-75ème : Université Pierre et Marie Curie - Paris 6

51-75ème : Université de Bordeaux

101-150ème : École Polytechnique

En LIFE (Universités de la Vie et des Sciences Agricoles) :

49ème ; Université de Strasbourg

76-100ème : Université Pierre et Marie Curie - Paris 6

101-150ème : Université de Paris Descartes (Paris 5)

En MED (Médecine et Pharmacie ) :

51-75ème : Université de Paris Descartes (Paris 5)

76-100ème : Université Pierre et Marie Curie - Paris 6

76-100ème : Université de Paris Sud (Paris 11)

En SOC (Sciences Sociales) :

aucun classement dans les 200 premiers !

Que sont devenues nos grandes écoles ?

C'est à s'interroger ...

Au-delà du seul domaine de l'éducation, quelle est la juste place de la France dans le monde ? Un rapport rassemblant des dizaines de classements donne un éclairage neuf sur les forces et les faiblesses de notre pays.

Voir l'article d'Eric Le Boucher :

http://www.lesechos.fr/opinions/chroniques/0203171127908-de-pisa-aux-autres-classements-la-france-remise-a-sa-place-635187.php

B
Complètement d'accord avec Laramicelle ! En tant qu'enseignante je ne peux qu'assister, impuissante, à la lente agonie du pays et de son éducation. Je fais ce que je peux dans ma classe et j'avoue que je m'en sors assez bien, mais souvent en &quot;contournant&quot; les programmes et les instructions officielles, pour donner à mes élèves ce que j'estime indispensable avant le passage au collège. Le collège unique a été une énorme con... aussi bien pour les bons que pour les faibles. Mais à force de rêver d'égalité (elle n'existe pas, même pas à la naissance...) on a tout nivelé par le bas et on s'enfonce de plus en plus... <br /> M'autorises-tu à partager ton article sur FB ou non ? Sinon, je mettrai au moins le lien de l'article que tu donnes et qui est très intéressant et pour une fois pas trop partisan...!<br /> Bises
Répondre
P
J'ai des enseignants aussi dans mon entourage, qui font aussi ce qu'ils peuvent de leur côté, qui reçoivent parfois des instructions officielles qui les laissent perplexes ... Pas simple !!!!<br /> Oui Bridget, tu peux partager sur FB sans problème.
C
que dire ... quand je vois que je savais lire écrire, compter correctement et faire les 4 opérations à l'entrée en 6ème et que la petite fille de ma copine déchiffre à peine le programme TV au même âge, alors que je dévorais des livres entiers ....
Répondre
P
Pour moi, un enfant qui ne lit pas et n'écrit pas couramment en fin de CM2 ne devrait pas passer en 6ème, c'est l'échec assuré.
C
et comment comprendre un énoncé tout simple d'exercice quand on déchiffre à peine et qu'on n'écrit que son nom!! en 6ème !!!
P
C'est sûr ! Comment demander à des enfants d'être autonome et de s'intéresser à leurs cours au collège, s'ils ne maîtrisent pas la lecture et l'écriture ? Quant à la lecture, on dit que beaucoup d'enfants ne lisent plus, comment s'en étonner ?
C
hélas,mille fois hélas<br /> je suis normalienne, promotion 1975, juste après 68 et ses fameux idéaux,<br /> ces événements de 68 ont tout bousculé et on fait croire aux pédagogues des ministères que l'enfant n'avait plus besoin d'apprendre, il suffisait de l'éveiller, on avait alors de l'éveil à toutes les matières, ils ont été si bien éveillés que ça a été le début de la dégringolade<br /> j'ai quitté l'enseignement et j'ai éduqué mes fils à mon idée, ils n'ont pas mal réussi j'ai un prof de maths et un docteur en physique entre autres<br /> mais l'école souffre de beaucoup de maux ; on saupoudre trop de matières et on oublie l'essentiel;<br /> saupoudrage n'est pas savoir;<br /> le collège unique est une hérésie; et la volonté d'amener 80%d'une classe d'âge au bac une absurdité sans nom!!!<br /> on taille, on supprime, et les meilleurs sont brimés, et les moins bons sacrifiés;<br /> le problème n'est pas l'école de 4 jours<br /> le problème est général;<br /> au delà des idéologies il faudrait du pragmatisme et écouter les enseignants qui savent EUX où sont les problèmes;<br /> quant aux grandes écoles ........... il y en a autant à dire<br /> ce qui est le meilleur dans l'enseignement? les prépas; en maths sup maths spé on travaille ; à l'ancienne, mais ça forme l'élite intellectuelle qui ensuite se délite dans certaines structures, hélas
Répondre
P
On ne peut qu'espérer que les choses finissent par changer ...
C
ça me met en colère ;<br /> oui c'est un point sensible pour moi car je ne vois que du gâchis; quant au statut des enseignants!!! <br /> avant les élèves avaient peur des profs ....................maintenant .................<br /> enfin je pourrais écrire un livre là dessus
P
J'ai touché un point sensible, je vois.<br /> Je suis entièrement d'accord avec toi pour 68. Personnellement, j'ai eu la chance d'avoir des professeurs &quot;à l'ancienne&quot; ...<br /> Maintenant, je trouve que les jeunes ont énormément de lacunes, dans des domaines que je trouve, moi, importants. Mais ce ressenti doit être une réalité, car on voit ici que la France est très mal classée dans ses écoles au niveau mondial, et dans divers domaines.<br /> Cela m'attriste pour l'avenir ...
C
et onT fait croire aux pédagogues avec un T bien sûr^^
M
Merci pour ces infos<br /> il en faut de temps en temps<br /> bonne journée, bisousssssssssssss
Répondre
P
Bonne journée à toi aussi, bisous !