Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Naissance d'enfant siamois

Dans le passé, la naissance d'enfants siamois était un véritable drame.

D'abord pour les parents, en proie aux remords (et aux reproches divers) pour avoir donné le jour à une "monstruosité".

Puis pour la mère, dont la délivrance se faisait dans de grandes souffrances (pas de césariennes). Avec souvent, une triste conclusion pour elle (la mort).

La mort de ces enfants, était, bien souvent, inévitable.

Parfois, le curé se posait des questions de morale : en cas de naissance avec un seul corps (ou deux rattachés ensemble au niveau du tronc, par exemple) et deux têtes, fallait-il, en cas de baptême, faire un, ou deux baptêmes, même si le chirurgien local parlait d'un seul corps ? En résumé, où se situe l'âme : dans le cœur, ou dans la tête ?

http://www.mccord-museum.qc.ca/scripts/imagedownload.php?accessNumber=M930.50.3.12&Lang=2&imageID=187792

http://www.mccord-museum.qc.ca/scripts/imagedownload.php?accessNumber=M930.50.3.12&Lang=2&imageID=187792

Voici deux articles du site histoire-genealogie, où des internautes interviennent sur des actes trouvés au cours de leurs recherches généalogiques et historiques :

http://www.histoire-genealogie.com/spip.php?article2452

http://www.histoire-genealogie.com/spip.php?article2193

MB2 27/02/2014 15:07

Les descriptions sont vraiment très approfondies.
C'était une véritable curiosité, et même à présent.
J'ai remarqué qu'on ne parle pas de la mère, comment s'en sort-elle ou non, et autres.
Merci du partage de tes recherches. Bisous MB2

Panpanette 27/02/2014 19:23

Je crois que la mère, malheureusement, elle ne devait pas survivre la plupart du temps ...
Bonne soirée !

chez laramicelle 25/10/2013 19:35

c'est toujours un drame maintenant,

Panpanette 25/10/2013 20:49

Hélas oui ...

careli 25/10/2013 12:05

et même encore c'est un drame hélas ....

Panpanette 25/10/2013 13:00

C'est vrai !
Mais maintenant, l'accouchement se fait sous césarienne, et la prise en charge se fait aussitôt, et parfois, on arrive à les sauver